Formateur Professionnel : Couverture en Tuile de Bois
Nous proposons une Formation Professionnelle à la connaissance et mise en oeuvre de la couverture en Tuile de Bois
Module architecte : Connaissance et conception d'un toit en tuile​ bois, fendue, calibrée, les pentes.
Module artisan : Méthode de mise en oeuvre (techniques de pose générales et avancées).
Formation prise en charge par les dispositifs de formation OPCA auxquels vous cotisez. 

www.soveco.com  |  contact: +33(0)6-72-37-81-66    Facebook   Twitter   Pinterest   youtube1

Il est tout d'abord important de noter que la physique même du bois, contredit "le fil du bois" et encore plus quand cela est fait à la main, et cela n'améliore pas l'écoulement  de l'eau et la durabilité, au contraire.

Quand on éclate le bois, cela met en exergue les cellules du bois et crée un tapis brosse qui retiens l'eau, l'humidité, les mousses et les lichens.
Plus on va utiliser un outil dure et mécanique comme le sciage ou le tranchage plus on carbonise l'état de surface et on referme les cellules du bois. (Exemple entre un dessus de table brut et raboté).

Le rabotage consistant à utiliser un outil dure qui repousse à grande vitesse  et crée cet état de surface.

Le sciage permet d'atteindre cet état de surface mais en laissant le bois brut suffisamment pour pouvoir lui faire rentrer un produit de traitement.
Ce traitement va avoir un résultat important car il va combler les cellules et chasser toute la matière comestible  ou d’accroche. (traitement autoclave pré grisé, teinte final des tuiles de bois).

Nous avons déterminé une méthode de production basé sur la "méthode constructural" 20 ans avant même que ce terme existe (inventé au MIT), c'est le développement à partir du défaut acceptable et durable.
Cette méthode a été déterminée sur tous les savoirs rencontrés au travers du monde.

Ce qui permet de produire à partir de n'importe quelle essence de bois.
Le choix de l'essence comme le mélèze donne quand même une durabilité importante, cela est dû principalement à sa propre durabilité naturelle qui est plus importante que le douglas, lui-même plus importante que le pin ou le sapin, mais moins important que le châtaignier.

La dimension des tuiles de bois a été aussi étudiée au mieux pour limiter le travail radial et longitudinal du bois, certains bois plus que moins.

Ensuite, la méthode de pose a aussi suivie toute notre expérience et tiens compte du travail naturel du bois, elle tuile, elle se fend, elle se relève, le but étant de rester étanche....c'est pourquoi nous avons un pureau de 180 mm et un clouage sur le premier pureau.
Et donc elle reste étanche à long terme.

Nous avons aussi décrit des pare pluie à mettre en sous face ventilé, de qualité haute et durable.

Nous avons 4 recouvrements (3 entiers et un dernier), on peut enlever une tuile et il n'y a pas de trou ni de fuite.

Le clouage a été aussi étudié pour une pose mécanique, avec des diamètres de fils inférieur ou égale à 2.5 mm annelée; La pose ainsi faites le repousse pas la matière (au contraire d'un clouage manuel) et les fibres se referment sur le clou.

Enfin, nous avons détermines précisément les pentes admissibles et autres dans notre cahier technique et ce issus d'une expérience de 30 ans et d'essai réalisé à la soufflerie Jules Verne.
fihav 2017
LA TUILE DE BOIS SOVECO® au « FIHAV 2017 »

La tuile de Bois Soveco® sera présente à la Grande Foire internationale de Cuba « FIHAV 2017 » à La Havane du 30 octobre au 03 novembre 2017.
La société présentera les projets effectués, depuis 1999 à ce jour, à travers le monde avec des Tuiles de Bois Soveco® ; que ce soit en couverture ou en façade.
Dont notamment à Cuba, Saint Martin, Saint Barth, Dakar, Polynésie française, France, etc.
Les couvertures réalisées en Tuiles de Bois Soveco® sont restées intactes après le passage du cyclone IRMA avec un vent à rafales jusqu’à 360 KM/H.
Ce fut aussi le cas après le passage du cyclone DINA dans l’océan indien en 2002 avec du vent à 240 KM/H et pluie de 300 mm pendant plus de 24h.
Magazine EK - février, mars 2013
Appelée parfois cinquième façade, la toiture, qu'elle soit plate ou en pente, mérite tous les égards. Esthétique et performante, elle participe à la qualité architecturale d'un bâtiment. Et les solutions contemporaines ne manquent pas.
Lire l'article complet du magazine EK (doc PDF)
Untitled
À l’heure de la transition énergétique, l’autoconsommation a le vent en poupe chez les particuliers.
Le principe ? Devenir son propre producteur d’électricité grâce à des installations domestiques
fonctionnant aux énergies renouvelables (panneaux solaires, éoliennes domestiques, pompe à chaleur, etc.).
Les producteurs peuvent ensuite choisir de consommer directement l’énergie produite pour leurs besoins
personnels et de revendre le surplus ou de revendre la totalité à un fournisseur d’énergie. Si certains
applaudissent cette innovation et la considèrent déjà comme le nouveau visage de la production énergétique,
d’autres mettent en avant le manque de rentabilité de ces installations. Faut-il passer au photovoltaïque domestique ?


Lire l'article complet ici

Article paru le jeudi 18 octobre 2012 dans Corse Matin

Tuiles de bois en Corse dans Corse MatinDes tuiles en bois sur les toits. Ce n'est pas un type de couverture qui est très courant dans le paysage insulaire. Depuis quelques semaines les riverains de la résidence Les jardins en ville ont pu voir plusieurs camions estampillés au logo de la SARL Piacentini et fils chargés d'une cargaison particulière: des tuiles en bois.

Lire l'article complet sur Corsematin.com